Minute de silence à Argenteuil

Une école à Argenteuil, la maitresse demande une minute de silence pour les victimes assassinées. Un enfant ne peut rester silencieux durant la minute, car il est pris d’une crise de fou-rire. La maitresse gronde, l’envoie dans le couloir pour faire cesser la perturbation. N’était -ce pas une belle forme d’hommage à nos humoristes disparus, une scène qui les aurait beaucoup amusés, eux qui ont toujours dénoncé les institutions, et les révérences.

Advertisements

Published by

Le blog de Jean Trito

un blog sur la lecture, la promenade, l'actualité, le dessin, la photo et la video.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s