Une tunique à l’épreuve des balles

Il y a deux éléments de langage indispensables à Argenteuil en ce moment, 1 nous ne sommes aucunement Molenbeek, et il n’y a aucun rapport entre le terroriste, et l’ostension de la tunique.

Pourtant, il est troublant qu’un explosif prêt à l’emploi, et qui ne se conserve pas, ait pu être stocké dans un appartement, sans que sa destination ne soit à la fois proche dans le temps et dans l’espace. J’ai l’impression d’être dans un de ces polars, où le spectateur sait tout depuis le début, mais où le limier cherche encore.

Je comprends que les pouvoirs publics soient prudents, et n’osent pas nous distiller une épouvantable vérité trop rapidement. Le choc aurait été plus fort que les attentats de Paris et Molenbeek, puisque l’attaque aurait porté sur un pilier de la civilisation occidentale, et nul ne saurait quelles conséquences il aurait eu.

Un miracle a vraiment eu lieu à Argenteuil et sans doute le plus grand jamais lié à cette tunique, qualifiée de “loque céleste”.

Je n’ai pas défilé pour Charlie, car je me suis rendu compte que personne dans ma ville ne défilerait pour ces victimes, ce qui ôtait tout sens à ma participation, mais j’ai suivi la procession, dont je ne sais pas si les gens se sont rendus compte de quel courage ils faisaient preuve, mais qui a soudain revêtu l’importance d’une manifestation pour la liberté, même si je ne partage sans doute pas la vision de ses participants.

Advertisements

Published by

Le blog de Jean Trito

un blog sur la lecture, la promenade, l'actualité, le dessin, la photo et la video.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s