Considérer les argenteuillais comme des adultes

J’espère qu’il n’y aura qu’une seule manifestation , que l’on n’aura pas d’un côté les gays et de l’autre les palestiniens, reproduisant ainsi le “vivre-ensemble”, cet art de ne pas faire société, sans conflit parce que dans la séparation. Il n’y a pas deux questions posées par la censure de ces films sur la Palestine et sur le mariage gay, il n’y en a qu’une.

Cette question, c’est est-ce que les argenteuillais sont adultes, ou est-ce que l’on doit les traiter comme des enfants avec qui l’on ne peut débattre des sujets sérieux. Cette vision paternaliste de la mairie n’est même pas une censure, c’est une sous-estimation du niveau des citoyens, dont on croit à tort qu’il ne faut pas leur parler de tout.

Ce ne sont que des sujets d’actualité, de notre temps, des sujets difficiles, pour lesquels une connaissance historique, une connaissance de la société, de l’économie, sont nécessaires. Le conflit israelo-palestinien a presque un siècle, il faut être capable de retracer l’histoire de ces peuples, de ces religions, de ces territoires, de ses penseurs pour apprendre quelque chose au public. Guy Debord disait que rien n’est communiqué en ménageant le public. Si le débat est bien organisé, profond, il doit secouer son public, un peu paresseux sur ses positions.

La province d’il y a cinquante ans me semble aujourd’hui plus avancée que ma ville de banlieue, plus capable de débats, de progrès. J’ai aujourd’hui le sentiment que l’on est tombé très bas, que l’on n’a plus d’ambition intellectuelle. Mes amis américains me demande ce qui se passe dans ma ville, que faut-il penser du maire, et je leur dis que c’est un homme intègre, un peu vieux jeu, entouré de gens peut-être un peu plus rétro que lui encore.

La question n’est plus celle du mariage gay, ou de la Palestine, c’est celle de notre capacité à débattre, à échanger des arguments, à faire avancer les discussions, en un mot, il s’agit d’être adultes à Argenteuil.

Advertisements

Published by

Le blog de Jean Trito

un blog sur la lecture, la promenade, l'actualité, le dessin, la photo et la video.

One thought on “Considérer les argenteuillais comme des adultes”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s