Argenteuil, le jardin d’Héloïse en noir et blanc

p1210738p1210739p1210740p1210741p1210746p1210747p1210749

Advertisements

Le jardin d’Héloïse à la fin de l’hiver

Grâce au jardinier qui est chargé de son entretien, le jardin d’Héloïse est constamment changeant, au fil des saisons, et des jours, et cela permet au photographe de venir et revenir, pour y trouver des images toujours renouvelées.

Le cimetière des chiens à Asnières

Le cimetière des chiens d’Asnières est un endroit plu s surréaliste, ou kitsch, que triste. Il est situé en bord de Seine, et abrite la tombe (ou  le cnéotaphe ?) de Barry, ainsi que celle de Rintintin, vedette du cinéma. C’est aussi un endroit fréquenté par  le dessinateur Luz.

Faut-il faire des sit-in pour Argenteuil ?

Un de mes copains écrivait sur son blog que la seule vraie production de l’Île-de-France était la plus-value immobilière.

Cela crève les yeux quand on se renseigne sur les prix des communes autour de la défense. Il y a là, manifestement une rente de situation que Macron devrait dénoncer sans coup férir.

Je serai très curieux de savoir qui s oppose a la maison d’Argenteuil à la défense par le tramway, lequel semble ignorer la ville à l’est et à l’ouest.

Pourtant, de nombreux travailleurs de la défense seraient prêts a bénéficier d’un logement plus confortable et moins cher si notre ville était mieux desservie.

Dans ce grand pari qui nous méprise, ne devrions-nous pas organiser un vaste sit-in sur les voies du tramway pour que toute une oligarchie prenne conscience de notre poids réel. A la fin de ce mandat, jouirons-nous de ce type d’infrastructure, c’est vraiment un test pour la municipalité actuelle.