Argenteuil, automne

109049510904901090502109050010905051090504
Ce n’est pas un hasard si Argenteuil a attiré les peintres impressionnistes, car même si les bords de Seine n’ont pas été préservés, l’automne qui nimbe les paysages redonne un peu de magie triste à ces lieux.
Les gris divers de ces ciels mouillés nous plongent davantage dans la meditation que les couleurs de l’été.
C’est que l’automne de nos vies est en résonance avec l’automne des paysages.

Advertisements

Argenteuil, dimanche d’automne

P1110417

La chapelle romane Saint-Jean

P1110418

La salle municipale Jean Vilar. Un projet est de la raser et de réaliser un grand centre commercial, avec de nombreux cinémas et restaurants.

L’éP1110419

L’école de musique d’Argenteuil

P1110428

Les bords de Seine à Argenteuil

P1110430

 

P1110431

Une belle journée d’automne

P1110433

une enseigne du moyen-âge

P1110434

une ancienne enseigne commerciale conservée jusqu’à nos jours

 

P1110435

La rue la plus ancienne, datée du moyen-âge, la rue Paul Vaillant Couturier, qui comprend, sans jeu de mot, un commerce de couture

P1110438

Belle maison proche de l’église

P1110439

la pharmacie principale, qui possède l’une des plus belles façades de la ville

P1110442

une vue rapprochée du clocher de la basilique Saint-Denys, où est conservée la tunique du Christ

 

P1110450

L’horloge de la Basilique

P1110451

le grand zoom permet de voir les détails de l’architecture

P1110452

La devise républicaine sur une église réalisée avant 1905

P1110454

la place Jean Eurieult

 

 

 

Argenteuil, centenaire du 11 novembre 1918

C’était sous la pluie, j’ai hésité à venir. Autrefois, les commémorations m’ennuyaient, je les voyais à travers les yeux de Cabu, ce caricaturiste pacifiste qui est mort à la guerre. Aujourd’hui, à travers ces images un peu tremblotantes en raison des bousculades, et parfois embrumées par la pluie, elles ont quelque chose d’une fête de famille ancienne, ils sont tous là, les représentants traditionnels de la république, et même le curé, les élus de la mairie, les opposants, comme pour une réunion ultime d’une France ancienne. Quand j’étais enfant, nous allions parfois rendre visite à tel grand oncle, ancien combattant de 14/18, et il me semblait si vieux, et maintenant, c’est moi qui suis presque vieux. Il y a quelque chose de nostalgique, dans cette manifestation, un mélange de la France nouvelle des enfants, et d’une France du temps de mes parents et grands-parents.

Le centenaire du 11 novembre 1918 à Argenteuil

Voici quelques premiers clichés de la cérémonie du 11 novembre à Argenteuil, que j’ai filmée. Cela ressemble à un reportage du photographe officiel de la mairie, mais je mettrai en ligne, dès que possible, d’autres images de video, pour que chacun puisse garder un souvenir de cette commémoration. Je ne sais pas si le temps donnera de la valeur à ces images, et si un jour quelqu’un y reconnaitre des anciens d’Argenteuil.