Argenteuil, automne

109049510904901090502109050010905051090504
Ce n’est pas un hasard si Argenteuil a attiré les peintres impressionnistes, car même si les bords de Seine n’ont pas été préservés, l’automne qui nimbe les paysages redonne un peu de magie triste à ces lieux.
Les gris divers de ces ciels mouillés nous plongent davantage dans la meditation que les couleurs de l’été.
C’est que l’automne de nos vies est en résonance avec l’automne des paysages.

Advertisements

Published by

Le blog de Jean Trito

un blog sur la lecture, la promenade, l'actualité, le dessin, la photo et la video.

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s