Des piscines pour Argenteuil

FB_IMG_1534352531141

 

C’est une idée de l’élu municipal Frédéric Lefebvre-Naré, que d’utiliser les terrains libres pour une seconde piscine, qui serait bien utile notamment pour ses raisons pédagogiques. A-t-on une idée du nombre d’enfants qui ne savent pas nager à Argenteuil ? Il ne suffit pas de construire, encore faut-il que l’endroit demeure vivable, et notamment dans une zone d’habitat dense qui ne souffre pas de l’étalement urbain. Les parcs, les infrastructures, les services publics ne sont pas un luxe, dans une ville qui souffre de certaines insuffisances. Les piscines, un vieux débat dans notre ville, j’ai ressorti cette vieille illustration.

Advertisements

Argenteuil, le jardin d’Héloïse en juin

Le jardin d’Héloïse change de saisons en saisons, et même de semaines en semaines, tant la floraison est variée, et s’étale dans le temps. C’est un lieu de rêve pour venir y lire, compte tenu de son calme, de son aspect patrimonial. Une exposition de photos y est organisée par le club de photos local, les folles journées de l’image. On peut voir quelques images de ce club.

folles journées de l'image.jpg

Argenteuil, le carnaval 2018

Ce 2 juin avait lieu le carnaval d’Argenteuil, grâce à la participation d’une multitude d’associations. Toujours pas de barrières, une foule, qui pour être à distance de portable se rapproche dangereusement des chars, et une belle manifestation, dans une ville qui souffre de sa mauvaises image.

Le carnaval est revenu à Argenteuil, qui en raison de difficultés financières, avait connu peu de fêtes depuis 4 ans.
C’est un moment très suivi, au début de l’été, avec la participation des associations, et des multiples communautés de la ville.

En général, cette video qui combe un manque, car si le spectacle croule sous les images prises par portable, il en ressort peu de choses sur le net, et ma video est en général la seule à subsister de cette manifestation.

J’epsère que vous aimerez ce moment, pour le vivre ou le revivre.

Les musiciens du 4 Boulevard Vercingetorix

La fête des artistes, le mai des artistes à Argenteuil a permis à un large public de visiter les ateliers installés dans une ancienne usine au 4 Boulevard Vercingetorix. Il n’y avait pas que des plasticiens, mais aussi des musiciens, dont voici quelques images de leurs concerts.

Le groupe Azur à Argenteuil

Cette formation peu courante (mandoline, contrebasse, guitare et
chant) oscille entre compositions et reprises revisitées, un chanteur viendra ensuite se joindre au groupe pour chanter ses compositions, ainsi qu’un hommage à Johnny Halliday, “Pardon”, dont on peut trouver les paroles sur ce site.

Je n’ai pas pu trouver davantage d’informations sur ce groupe et ce chanteur, ce qu’ils font, où ils se produisent. De nombreux artistes ont animé le mai des artistes à Argenteuil, nombre que l’on ne soupçonne pas, tant il y a de lofts et d’ateliers, de groupes de musique, de pédagogues divers qui ont enseigné l’art du dessin à l’abbaye du jardin d’Héloïse.

Argenteuil, 4 Boulevard Vercingétorix, les ateliers d’artistes

Argenteuil organise chaque année un “mai des artistes” permettant de découvrir ses plasticiens, lesquels ouvrent leurs ateliers au public. La ville est l’un des berceaux de l’impressionnisme, et entretient cette culture.

Ainsi au 4 Boulevard Vercingetorix, on peut visiter de multiples lofts abritant des ateliers.

LE QU4TRE
4 bd Vercingétorix 10
http://www.lequ4tre.fr
Restauration-bar sur place
Les anciens entrepôts ayant appartenu
à la Sncf et réhabilités en lofts
d’habitations et ateliers d’artistes,
regroupés en association, ouvrent
leurs portes aux passionnés d’art. Les
résidents accueillent de nombreux
artistes d’ici et d’ailleurs et proposent
un programme créatif et festif.

Le site propose cette video de l’édition 2017

Mai des artistes à Argenteuil, duo de mandolines

 

Argenteuil renoue avec la fête, on voit ainsi réapparaitre des évènements culturels, après des années d’abstinence. Le Carnaval est prévu pour le 2 juin, le feu d’artifice pour le 14 juillet, et la fête des artistes de mai permet aux habitants de visiter des ateliers d’artiste. Le jardin d’Héloïse, un lieu historique presque sous-valorisé a vu ainsi une série de concerts mettant en valeur la mandoline, un instrument pas si connu et entendu. Ce duo a joué des oeuvres d’Emanuele Barbella, Hans Gal et Marc Kowalczyk.