Censure artistique

J’ai trouvé cet article sur wordpress, d’une peintre qui a été censurée par la mairie d’Argenteuil,

” à propos de ces œuvres, « On évite totalement les écritures avec le Coran….et les nus à caractère plus sexuel ou plus violent. Pour les autres ça devrait aller« . Le « devrait » est assez piquant en fait car il induit qu’il faut se mettre à la place du public et anticiper ses réactions. Donc ça devrait aller mais peut-être que ça sera la merde totale.”

“m’a donc proposé une alternative pour exposer les œuvres qui posent problème… *roulement de tambour* « Si vous le souhaitez il n’est pas impossible de « privatiser » dans la rotonde un espace réservé, derrière un rideau par exemple qu’il vous faudrait apporter et installer ( nous n’en avons pas…)« . Si l’attention est louable, le résultat est assez stupide. Mon exposition va ressembler à un vieux sexshop proche de Pigalle, avec un gros logo – 18 sur un rideau glauque.”

Advertisements

Mauvaise presse pour Argenteuil

Chaque fois que je prends des nouvelles de ma ville, en tapant “Argenteuil” sur google, les retours sont épouvantables. Encore une fois, je découvre cet article qui dénonce l’antisionisme exprimé en public au marché Héloïse. La rédactrice parle d’antisionisme, mais non d’antisémitisme d’ailleurs. Myriam Ibn Arabi se bat contre l’islamisme dans lequel elle a failli tomber, et a écrit de nombreux articles.

Nous avons un problème de communication avec la presse, il me semble que les autres communes ne font pas l’objet d’une couverture médiatique si sombre, c’est comme si tout arrivait dans les journaux, sans filtre. Ne faudrait-il pas travailler sur l’image de la ville aussi, car on comprend ensuite que personne ne veuille habiter ici, avec une telle réputation.

Le premier parti d’Argenteuil, celui de l’excommunication

Est-ce d’avoir présenté un conseil aussi “diversifié”, composé de chrétiens intègres, de musulmans convaincus, de quelques athées, que nous avons l’impression d’assister à des conseils d’excommunication, et à quelque résurgence d’un temps religieux ancien dans notre bonne ville ? Notre bon maire est-il en train de passer de la statue du commandeur à celle de Savonarole ?

p1170573

A Argenteuil, la religion est importante

La presse de droite a produit cet, intitulé “Pacte avec le diable à Argenteuil”

Pour lire l’article sur Argenteuil, cliquer ci-dessous

article val act argenteuil 28 04 2016

On ne peut taper Argenteuil sur google, sans qu’il y ait un évènement nouveau, et souvent repris par toute la presse nationale. L’ostension de la tunique a été finalement un sujet très discret pour la plupart des journaux, car trop archaïque sans doute pour parler au lecteur moyen. La mairie est encore citée par tous les medias pour son refus maladroit de diffuser deux films, l’un portant sur le mariage gay, à travers une histoire sociologique mettant en scène des nounours, et l’autre sur la Palestine. Il semble que ces sujets soient tellement brûlants que l’on ne puisse les diffuser dans la ville sans risquer de créer des émeutes !

J’ai entendu dire que c’était une censure, anticonstitutionnelle, etc. Il faut être lucide, le cinéma “le figuier blanc” fonctionne certainement à perte, du fait qu’il consacre une part importante aux films d’art et d’essai, je me souviens d’ailleurs d’avoir vu certains de ces films seul dans la salle, persuade qu’on ne les diffuserait pas, mais j’ai été démenti, ce qui est très bien. Rien n’impose à la mairie de diffuser ces films qui trouvent peu de public, sinon une mission culturelle. L’habileté aurait consisté à regarder le programme avant, en effectuant certains choix, légitimes, puisque la communauté finance ce cinéma, mais surtout pas de les laisser programmer, pour en demander le retrait, mettant tous les spots des medias en lumière forte sur ce retrait, ainsi que l’équipe municipale. La publicité pour ces films confidentiels est inespérée, et les medias, les différents lobbys de minorités, ont trouvé ainsi une tribune inespérée.

J’ai mis en pièce jointe un article de la presse de droite sur la ville. Il est vrai que j’ai éprouvé la même surprise en découvrant la banlieue parisienne. En province, la religion était apaisée, et n’était plus au centre de la vie. En banlieue, elle est au centre de tout, entre des chrétiens à la mentalité obsidionale, presque celle de chrétiens d’orient, et les musulmans, qui ne décolèrent pas devant la liberté des femmes en occident. On croit rêver, si l’on m’avait raconté, voici quarante ans, alors que je vivais dans un monde plus moderne, que la vie dans le futur serait ainsi, j’en aurais ri, croyant à la description d’une dystopie étrange. Comment a-ton pu en arriver là ? que s’est-il passé ?

Une tunique à l’épreuve des balles

Il y a deux éléments de langage indispensables à Argenteuil en ce moment, 1 nous ne sommes aucunement Molenbeek, et il n’y a aucun rapport entre le terroriste, et l’ostension de la tunique.

Pourtant, il est troublant qu’un explosif prêt à l’emploi, et qui ne se conserve pas, ait pu être stocké dans un appartement, sans que sa destination ne soit à la fois proche dans le temps et dans l’espace. J’ai l’impression d’être dans un de ces polars, où le spectateur sait tout depuis le début, mais où le limier cherche encore.

Je comprends que les pouvoirs publics soient prudents, et n’osent pas nous distiller une épouvantable vérité trop rapidement. Le choc aurait été plus fort que les attentats de Paris et Molenbeek, puisque l’attaque aurait porté sur un pilier de la civilisation occidentale, et nul ne saurait quelles conséquences il aurait eu.

Un miracle a vraiment eu lieu à Argenteuil et sans doute le plus grand jamais lié à cette tunique, qualifiée de “loque céleste”.

Je n’ai pas défilé pour Charlie, car je me suis rendu compte que personne dans ma ville ne défilerait pour ces victimes, ce qui ôtait tout sens à ma participation, mais j’ai suivi la procession, dont je ne sais pas si les gens se sont rendus compte de quel courage ils faisaient preuve, mais qui a soudain revêtu l’importance d’une manifestation pour la liberté, même si je ne partage sans doute pas la vision de ses participants.

Argenteuil, Jérusalem terrestre

J’ai passé une partie de ma vie en pensant que la religion se perdait, et que nous allions vers un monde qui lui serait indifférent. Il semble au contraire que la pseudo-prophétie attribuée à Malraux se réalise, et que celle-ci revienne au centre. Dans ma ville, les femmes sont voilées, une deuxième grande mosquée est en construction, mais l’on rafraîchit aussi des traditions car la ville va devenir le coeur du monde chrétien pendant deux semaines, Le pèlerinage de la sainte-tunique, qui remonte au haut-moyen-âge va être restauré et tous les cardinaux de France vont su succéder pour diriger des messes. J’avais parié que le pape viendrait à Argenteuil, ce n’est pas annoncé, mais j’y crois encore.

Des chemins de crois sont prévus, de multiples manifestations religieuses, et l’on attend 150 000 personnes. Je ne sais pas si le succès attendu sera présent, mais cette revitalisation d’un lieu plus authentique et bien plus ancien. que Lourdes est étonnante. Un historien a écrit que la ville sortait la tunique chaque fois qu’elle avait des problèmes financiers, mais ce n’est peut-être pas faux.

Voici le programme

17111_1457686252_Sans-titre

Temps forts de l’ostension 2016

Du 25 mars au 10 avril, la basilique Saint-Denys est ouverte de 10h à 22h tous les jours et les nuits des samedis 2 et 9 avril.

Messes
Tous les jours dans la basilique d’Argenteuil :
• 19h en semaine ;
• 12h lundi de Pâques 28 mars et samedis 2 et 9 avril ;
• 11h dimanches 27 mars, 3 et 10 avril.

Vendredi 25 mars ı Chemin de Croix
• 15h Départ du parc des Berges jusqu’à la basilique Saint-Denys, suivi de l’ouverture de l’ostension présidée par Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise ;
• 20h30 Office de la Passion.

Samedi 26 mars ı Veillée pascale
• 21h / 21h20 Cérémonie qui précède la fête de Pâques, feu de Pâques, parvis de la basilique.

Dimanche 27 mars
• 11h Messe de la Résurrection présidée par le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, Primat des Gaules.

Lundi 28 mars ı Lundi de Pâques
• 12h Messe présidée par Mgr Thierry Jordan, archevêque de Reims et ancien évêque de Pontoise.

Mardi 29 mars
• 19h Messe présidée par Mgr Michel Aupetit, évêque de Nanterre.

Mercredi 30 mars
• 19h Messe présidée par Mgr Eric Aumonier, évêque de Versailles.

Jeudi 31 mars
• 19h Messe présidée par le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux.

Vendredi 1er avril
• 19h Messe pour la France présidée par Mgr Luc Ravel, évêque aux armées françaises.

Samedi 2 avril ı Procession aux flambeaux
• 12h Messe présidée par Mgr Rey, évêque de Toulon.
• 20h Départ de la chapelle Saint-Jean-Baptiste, puis veillée de prière et de guérison présidée par Mgr Eric de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris, et prêchée par le Père Nicolas Buttet, fondateur de la fraternité Eucharistein, suivie de l’adoration eucharistique.
La basilique restera ouverte toute la nuit.

Dimanche 3 avril ı Fête de la Miséricorde divine et célébration des 150 ans de la basilique Saint-Denys d’Argenteuil
• 11h Messe présidée par Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise ;

• 18h Messe in albis (fête de Quasimodo), célébrée selon la forme extraordinaire par TRP abbé de l’Abbaye Notre-Dame de Fontgombault, Dom Jean Pateau.

Lundi 4 avril ı Fête de l’Annonciation
• 19h Messe présidée par le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, et concélébrée par Mgr Beau, évêque auxiliaire de Paris, suivie d’une veillée de prière mariale animée par la communauté de l’Emmanuel.

Mardi 5 avril
• 19h Messe pour les chrétiens d’Orient, présidée par Mgr Rabban Al Qas, évêque de Dohuk (nord Irak). La messe sera célébrée en rite chaldéen, les prêtres d’autres rites catholiques pourront concélébrer.

Mercredi 6 avril
• 19h Messe présidée par Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque de Meaux.

Jeudi 7 avril
• 19h Messe présidée par Mgr Renauld de Dinechin, évêque de Soissons.

Vendredi 8 avril
• 19h Messe présidée par Mgr Michel Santier, évêque de Créteil.

Samedi 9 avril ı Procession aux flambeaux
• 12h Messe présidée par Mgr Benoit-Gonnin, évêque de Beauvais.
• 20h Départ de la chapelle Saint-Jean-Baptiste. Veillée pour les jeunes, suivie de l’adoration eucharistique. La basilique restera ouverte toute la nuit.

Dimanche 10 avril ı Clôture de l’ostension
• 11h Messe présidée par le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements ;
• 17h Vêpres solennelles et clôture de l’ostension.