Le jardin d’Héloïse en 4K

Encore un essai avec la 4K, mais plus long, très long même car la video originale pèse 3GO. Il y a quelques séquences en 1080, pour varier les points de vue. J’espère que cela permettra aux amateurs de se faire une idée des capacités de l’appareil.

la focale à 4K n’est que de 36mm, et lorsque l’on est habitué à filmer en 25mm, on se sent un peu à l’étroit, on manque de belles perspectives. On peut obtenir une telle focale en descendant à 1080, et en enlevant la stabilisation. J’ai l’impression que la camera a un temps de retard, et l’on a l’impression que l’image bascule, alors que j’ai appuyé sur le bouton pour clore la séquence. Le lx7 me semblait plus réactif. J’étais curieux de découvrir le 4k, il me semble que l’image même vue en 1080 est plus fine, mais c’est subjectif. On perd en focale, les films sont très coûteux en place (celui-ci, de 10 minutes, pèse 3GO).
Le jardin d’Héloïse a été mis en place en 2014 sur l’emplacement de l’ancienne abbaye qu’Héloïse dirigeait à Argenteuil. C’est un jardin classé, historique. On doit y répandre peu de pesticides, car on y voit des araignées tisser leur toile.

Advertisements

Le jardin d’Héloïse

On peut prendre des photos de ce jardin en toutes saisons, il est toujours changeant, toujours renouvelé, même s’il n’est pas immense, comme ce jardin d’une nouvelle fantastique d’Edgar Allan Poe, dans lequel on se perdait, et qui devenait immense une fois que l’on y pénétrait.

Le jardin d’Héloïse à la fin de l’hiver

Grâce au jardinier qui est chargé de son entretien, le jardin d’Héloïse est constamment changeant, au fil des saisons, et des jours, et cela permet au photographe de venir et revenir, pour y trouver des images toujours renouvelées.