Les lettres d’un homme mort

Pour les journées du patrimoine, Argenteuil a invité la troupe de théâtre Quesapelorio, pour une évocation de la vie d’un soldat de la première guerre mondiale, autour de ses lettres.

Les lettres, un siècle après, nous parlent encore. Le Forestier en avait fait une chanson aussi, ici interprétée par un artiste du web.

Advertisements

Oubliés Heloise et Abelard ?

dav
Curieux panneau memoriel qui ne presente qu’une ancienne entreprise, et oublie Heloise et Abelard. Que vont en penser les touristes, les cars de japonais qui viennent à Argenteuil se recueillir sur notre memoire ?

Lumières graphiques sur le jardin d’Heloise

Un ciel très bleu rend les paysages graphiques, parce qu’il détache les contours. La lumière se colore en traversant les végétaux. Cette transparence est pour moi l’image de l’été.

Argenteuil, le jardin d’Héloïse en juin

Le jardin d’Héloïse change de saisons en saisons, et même de semaines en semaines, tant la floraison est variée, et s’étale dans le temps. C’est un lieu de rêve pour venir y lire, compte tenu de son calme, de son aspect patrimonial. Une exposition de photos y est organisée par le club de photos local, les folles journées de l’image. On peut voir quelques images de ce club.

folles journées de l'image.jpg

Le groupe Azur à Argenteuil

Cette formation peu courante (mandoline, contrebasse, guitare et
chant) oscille entre compositions et reprises revisitées, un chanteur viendra ensuite se joindre au groupe pour chanter ses compositions, ainsi qu’un hommage à Johnny Halliday, “Pardon”, dont on peut trouver les paroles sur ce site.

Je n’ai pas pu trouver davantage d’informations sur ce groupe et ce chanteur, ce qu’ils font, où ils se produisent. De nombreux artistes ont animé le mai des artistes à Argenteuil, nombre que l’on ne soupçonne pas, tant il y a de lofts et d’ateliers, de groupes de musique, de pédagogues divers qui ont enseigné l’art du dessin à l’abbaye du jardin d’Héloïse.

Mai des artistes à Argenteuil, duo de mandolines

 

Argenteuil renoue avec la fête, on voit ainsi réapparaitre des évènements culturels, après des années d’abstinence. Le Carnaval est prévu pour le 2 juin, le feu d’artifice pour le 14 juillet, et la fête des artistes de mai permet aux habitants de visiter des ateliers d’artiste. Le jardin d’Héloïse, un lieu historique presque sous-valorisé a vu ainsi une série de concerts mettant en valeur la mandoline, un instrument pas si connu et entendu. Ce duo a joué des oeuvres d’Emanuele Barbella, Hans Gal et Marc Kowalczyk.