3000 nuits projeté à Argenteuil, et suivi d’un débat serein

Voici quelques images de la manifestation d’hier en faveur du film “3000 nuits”, qui a pu être projeté à Argenteuil, ce qui fut suivi d’un débat animé par Omar Slaouti avec la réalisatrice Mai Masri.et le directeur de la photographie Gilles Porte.

Ken Loach viendra-t-il ce soir à Argenteuil ?

Pour assister à la projection de 3000 nuits devant la Basilique, ce soir ?

“I saw 3000 Nights on Monday. It is a strong and important film and tells a story we should all hear. To ban this film is totally abhorrent. It is a denial of free speech. The Mayor of Argenteuil brings shame to his office and the town he represents.
I have just experienced the great festival of Cannes, where films from all over the world are celebrated. To hear of this censorship now is a sad contrast. I hope all who believe in freedom of expression will demand that 3000 Nights will be shown. Please see this film, and see it now !.”

j’ai vu 3000 nuits ludni. C’est un film important et fort, qui raconte une histoire que nous devrions tous pouvoir entendre . Censurer ce film est tout à fait odieux. C’est une atteinte à la liberté d’expression. Le maire d’Argenteuil couvre de honte sa fonction et la ville qu’il représente. Je viens juste de vivre le grand festival de Canne, durant lequel des films du monde entier sont à l’honneur . Apprndre, aujourd’hui cet acte de censure, quelle tristesse ! J’espère que tous ceux qui croient dans la liberté d’expression vont demander que 3000 nuits soit projetéµ. Voyez ce film, voyez le vite !

A worldwide photograph in Argenteuil

censure

Le journal Têtu a publié cette photo, et j’ignore à la fois le nom de l’auteur, et de la personne photographiée, mais ce cliché qui va peut-être faire le tour du monde, montre bien ce qui s’est passé ce samedi 7 mai à Argenteuil, où les gays et les palestiniens ont défilé ensemble.Cette photo est très proche du dessin que j’avais inséré dans ce blog, quelques jours avant cette manifestation.

censure 03 05 2016

L’intervention de la productrice de 3000 nuits à Argenteuil

Le film 3000 nuits, oeuvre de fiction relatant la captivité et l’accouchement d’une palestinienne dans une prison israelienne, a été censuré par la mairie d’Argenteuil.

Une manifestation a eu lieu contre cette censure,.