Cérémonies plurielles du 8 mai 1945 à Argenteuil

 

Belles cérémonies du 8 mai 1945 à Argenteuil, avec la présence du maire, du conseil départemental, du sous-préfet. Les enfants ont chanté la Marseillaise, et ont reçu les félicitations du représentant de l’Etat. Le parti communiste a aussi souhaité rendre un hommage à part sur les tombes de Marie Peri, et Victor Dupouy, Mon appareil avait pris la pluie, et parfois l’objectif est plongé dans le brouillard, on ne perçoit ainsi que la voix du sous-préfet.

C’est une cérémonie qui a lieu partout en France, au même moment, et pourtant il s’en dégage quelque chose, tant d’années après la guerre, plus que dans mon enfance, où,paradoxalement, cette période nous semblait plus lointaine. Il y a d’une part le devoir de mémoire, peut-être l’hypermnésie, et un réalisme sur le climat du monde.

 

 

 

Advertisements

Argenteuil, centenaire du 11 novembre 1918

C’était sous la pluie, j’ai hésité à venir. Autrefois, les commémorations m’ennuyaient, je les voyais à travers les yeux de Cabu, ce caricaturiste pacifiste qui est mort à la guerre. Aujourd’hui, à travers ces images un peu tremblotantes en raison des bousculades, et parfois embrumées par la pluie, elles ont quelque chose d’une fête de famille ancienne, ils sont tous là, les représentants traditionnels de la république, et même le curé, les élus de la mairie, les opposants, comme pour une réunion ultime d’une France ancienne. Quand j’étais enfant, nous allions parfois rendre visite à tel grand oncle, ancien combattant de 14/18, et il me semblait si vieux, et maintenant, c’est moi qui suis presque vieux. Il y a quelque chose de nostalgique, dans cette manifestation, un mélange de la France nouvelle des enfants, et d’une France du temps de mes parents et grands-parents.

Le centenaire du 11 novembre 1918 à Argenteuil

Voici quelques premiers clichés de la cérémonie du 11 novembre à Argenteuil, que j’ai filmée. Cela ressemble à un reportage du photographe officiel de la mairie, mais je mettrai en ligne, dès que possible, d’autres images de video, pour que chacun puisse garder un souvenir de cette commémoration. Je ne sais pas si le temps donnera de la valeur à ces images, et si un jour quelqu’un y reconnaitre des anciens d’Argenteuil.

Disputes sur les ardoises entre le maire et l’ex-maire

mothron07052015

On trouve très peu de dessins humoristiques sur les élus locaux, les miens ont l’immense chance de m’avoir moi dans leur ville.

C’est une illustration humoristique de l’ambiance dans la ville, entre l’actuel et l’ex-maire.

Le maire actuel se plaint de la situation financière de la ville, et a recruté un cost killer, qui a rapidement fait le constat suivant : le feu d’artifice, c’est de l’argent qui part en fumée, et les piscines de la ville sont pleines d’eau chaude, qui coûte très cher : d’où deux décisions évidentes, supprimer le 14 juillet, et vider les piscines.